Amis de France et d’ailleurs, agacés par toutes ces têtes baissées le nez sur le smartphone, inquiets de savoir que les oiseaux disparaissent sans même qu’on ne les regarde, on s’est dit qu’ensemble on ferait plus de bruit pour crier « Lève les yeux ! »

Ils passent le message

Artistes aux yeux levés convaincus par l’urgence, ils passent le message auprès de leur public !

Tara est auteure, compositrice et interprète. Elle entreprend des voyages animés de rencontres dans lesquelles elle fusionne différentes traditions artistiques et langages pour en extraire des compositions en valorisant le message de chacun des peuples rencontrés. En 2017, elle a sorti l’album Dharamsala et a lancé une tournée de concerts et d’ateliers pour faire vivre à chacune et chacun l’expérience contenue dans ses chansons. 

Cliquer ici pour la découvrir

Ramdam aime partager sa musique, sans écrans interposés.

Cliquer ici pour les découvrir

Kalune est un chanteur écolo. Un humaniste-misanthrope. Un artiste-artisan. Un punk à chats. Un remplisseur de puits sans fond…

Cliquer ici pour le découvrir

Marie-Claire Neveu est auteure, comédienne, réalisatrice, passionnée de compostage et amoureuse des abeilles. Elle photographie ce qui l’entoure avec ses yeux curieux et tente par ses créations d’inviter au voyage, à la réflexion, afin de faire sentir, par le rire, la fantaisie et l’émotion, les possibilités d’un autre monde. Elle se produit ses dernières années dans son seule-en-scène « Nina, des tomates et des bombes », un spectacle sous la direction artistique de Pascal Légitimus.

Cliquer ici pour la découvrir

Lovelatête est un projet artistique, invitant à partager une couleur positive. Les « love la tête » symbolisent le kiff accessible au sourire d’un enfant puis simplement, l’observation de l’instant. Lève les yeux et relève la tête, tu verras, la vie est là 🙂

Cliquer ici pour le découvrir

Colin Johnco a passé ces 10 dernières années à brouiller les pistes : de la musique expérimentale, électronique aux installations et illustrations sonores, compositeur et Dj, instigateur des labels LEEP / CJC Records et de Johnkôôl Records avec Dj Kôôl du Collectif Sin~. A l’origine des groupes Dr(Dr)One et Dem Leedz, sa discographie n’a cessé de croître aux travers de nombreuses collaborations (FareWell Poetry, NSDOS…). En Avril 2018 il a sorti un album solo “However Far Away” sur Johnkôôl records qui reprend le fil du précédent “Neo Love” sorti en 2011. Cet album se tient au plus près de ce que Colin apporte par sa création musicale. Il éclaire et emporte.

Cliquer ici pour le découvrir

 Sébastien Le Goaziou est clown, acrobate, jongleur, metteur en scène et jardinier. Artiste pluridisciplinaire, il collabore plus particulièrement avec les Compagnies « Cirque en Scène » et « Idéosphère » et « Circo Bénin ». Il aime garder les yeux levés, jouer et écouter de la musique, conduire de gros camions pour monter des chapiteaux… Il a un peu de mal avec « l’hortografe », les idées toutes faites et les plats trop épicés. Sa citation préférée : « Personne d’autre que vous ne peut vous donner votre liberté. » – (Byron Katie)

Chabana passe du temps scotché à ses écrans. Que ce soit pour découvrir de nouvelles pépites musicales à introduire dans ses DJ sets ou pour produire ses propres expérimentations sonores. Mais parfois il lève les yeux, et là, c’est beau.

Cliquer ici pour le découvrir

Sépànd Danesh est né en 1984 à Téhéran en Iran. Il vit et travaille à Paris. Il nous invite à faire du dessin un outil d’évasion accessible à tous. Arrivé en France à l’âge de douze ans, il a dû faire fasse à une barrière handicapante, langagière, sociale et culturelle. En dessinant, à travers une grille qu’il a élaborée pour développer son imagination et sa créativité, il propose à tous d’explorer de façon ludique le monde imaginaire propre à chacun.

Cliquer ici pour le découvrir

Membres du collectif

Thomas : son seul et unique like, il l’a réservé pour « Lève les Yeux ! »

Les activités professionnelles d’Elsa l’obligent à passer trop de temps sur son smartphone. Elle cherche des solutions pour pouvoir se libérer de cet objet devenu omniprésent. 

Victor est chef d’entreprise. Il passe à peu près 10 heures par jour sur son écran d’iPhone, mais il se dit qu’après tout, réduire ce temps ne lui ferait pas de mal. Alors il a rejoint Lève les Yeux ! par amitié, par curiosité et, pourquoi pas, par espoir. Et puis les bisous papillons ne le laissent pas totalement indifférent. 

Florent a un smartphone et passe beaucoup plus de temps qu’il ne le voudrait à se questionner à ce sujet, surtout quand il ne croise plus aucun regard en allant au travail.

Yves, qui vit en Birmanie depuis quatre ans, a vu les amis de son quartier passer des soirées guitare, chant et rigolades aux soirées jeux sur smartphone, vidéos sur smartphone, et scrolling Facebook sur smartphone. Puis lors de ses voyages il s’est rendu compte que c’était l’ensemble de l’humanité qui se dépouillait de l’attention, de l’empathie, de la convivialité… au profit des clicks et des likes.

Marion, connue pour ses déplacements incessants, apprécie d’être connectée, notamment avec ses amis de LLY, mais se dit qu’être précisément là où on est c’est encore mieux, sinon autant ne pas y être. Un jour, dans une ville étrangère, alors qu’elle regardait un plan interactif tête baissée, une branche d’arbre lui est rentré dedans. Ça fait réfléchir.

Hélène aime beaucoup les gifs, mais préfère encore les gens.

Un peu trop souvent sur son téléphone à son goût, Amaury veut remettre en question la place prise par cet objet dans sa vie. Objectif : un peu moins de selfies et un peu plus d’yeux levés !

Nicolas passe de longues heures chaque jour les yeux rivés sur un écran, comme la plupart des gens qui l’entourent. Il craint que cette tendance à baisser le regard aille de pair avec la baisse de l’attention… attention au monde, à l’environnement, et à tous les combats les plus nécessaires.

Fanny a pris conscience de l’aliénation des écrans à travers les réactions de ses enfants face à ces objets qui envahissent le quotidien. Elle cherche à  trouver le juste équilibre avec le smartphone comme outil et non pas comme objet de dépendance.
Jeune femme au service de celles et ceux qui œuvrent pour une société plus juste et plus durable, trop souvent rivée sur son téléphone, Florence souhaite agir pour limiter la place du smartphone dans sa vie et celle des autres afin qu’il ne devienne pas le compagnon référent de tout un chacun !

Les ami(e)s

Alerte Ecrans

Association pour l’éducation à la réduction du temps écran

http://www.alertecran.org/

COSE

Collectif Surexposition Ecrans

http://www.surexpositionecrans.org/

HOP / Halte à l’Obsolescence Programmée

https://www.halteobsolescence.org/

Framasoft – l’association du logiciel libre

https://framasoft.org/fr/

Sciences Critiques

https://sciences-critiques.fr/