Loading...
Label2018-12-02T08:35:54+00:00

ET SI ON SE CONNECTAIT… AUX GENS ?

Pour  reconquérir la convivialité et les émotions partagées mises à mal par un usage excessif des smartphones, Lève les yeux ! labellise les bars, restaurants, salles de spectacle, expositions, festivals… qui vous feront éprouver la force libératoire de la déconnexion !

Pour les gérants, l’engagement consiste à adhérer à notre collectif en signant la charte (voir plus bas) et à « entrer dans une démarche de sensibilisation à l’addiction aux smartphones à l’égard de ses clients ». 

Nous proposons une série d’actions faciles à mettre en place et portées par les principes de notre collectif : c’est en démontrant par la preuve et avec l’art comme allié que nous pourrons rendre séduisante l’alternative aux smartphones. 

Pour les clients, c’est la garantie d’un lieu dans lequel l’attention sera portée aux rapports humains du moment plutôt qu’à un téléphone, aussi intelligent soit-il, et aussi dans lequel les regards – pourquoi pas les sourires ? – se croiseront à nouveau !

 Convaincre avec bienveillance de la valeur de l’attention portée aux autres : toute idée inventive, sympathique et non agressive visant à transmettre ce message de sensibilisation est la bienvenue ! 

→ Fédérer des espaces collectifs autour de l’idée d’une déconnexion profitable aux participants

→ Partager des bonnes pratiques et des idées

→ Créer et promouvoir un réseau

Adhérer à notre label, c’est aussi…

→ Adhérer à notre association et bénéficier de ses travaux (informations, travaux, projets, etc.)
→ Être mentionné dans nos outils de communication (site, agenda, carte, lettres d’information, etc.) et dans la presse
→ Être sollicité pour de potentiels événements (soirées, débats, conférences, etc.)
→ Attirer de nouveaux clients sensibles à notre cause et à la recherche de lieux déconnectés

Charte

Recevoir la charte

Bars, restaurants, salles de concert et d’exposition : nos espaces collectifs ont été radicalement transformés par l’utilisation massive des smartphones, au détriment de la convivialité et des émotions partagées.

Les effets insoupçonnés de ces pratiques sur les plus jeunes et les conséquences à long terme en matière de santé publique et de modèle de société apparaissent chaque jour : baisse de la capacité d’attention et de concentration, perte d’empathie, raréfaction du lien social…

En signant cette charte, l’établissement s’engage à entrer dans une démarche de sensibilisation de ses clients et à promouvoir toutes les initiatives favorisant la pratique raisonnée des smartphones.

Ce lieu est aussi un espace de déconnexion, alors profitez-en pour lever les yeux !

Retrouvez les membres de la communauté aux yeux levés !

Le Bar Commun, 135 rue des Poissonniers, 75018 Paris

Le Social Bar, 25 rue Villiot, 75012 Paris

La Plage, 41 Quai de l’Oise, 75019 Paris

Chacun fait…, 8 rue Fessart 75019 Paris

Échomusée de la Goutte d’Or, 21 rue Cavé 75018 Paris

Les Bancs publics, 2 rue de Nantes 75019 Paris

Le Bar Commun
135 rue des Poissonniers, 75018 Paris.

On y lève le coude pour pas cher (les baristas sont bénévoles) et on y refait le monde (vraiment, avec des cours de français aux exilés par exemple).

Le Social Bar
25 rue Villiot, 75012 Paris.

On y joue à pierre feuille ciseaux et on y parle à son voisin, pas à son téléphone.

La Plage
41 Quai de l’Oise, 75019 Paris

On y admire le Canal de l’Ourq, au calme, les pieds en éventail.

Chacun fait
8 rue Fessart 75019 Paris.

On y déguste de bons produits, on s’y sent comme chez soi et l’on se parle yeux dans les yeux.

Échomusée de la Goutte d’Or
21 rue Cavé 75018 Paris.

Espace de création, d’exposition, de répétition et de spectacle, on y fait de tout, et surtout on y crée du lien. 

Les Bancs publics
2 rue de Nantes 75019 Paris.

Les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics,
Bancs publics, bancs publics,
En s’foutant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes,
Les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics,
Bancs publics, bancs publics,
En s’disant des « Je t’aime » pathétiques,
Ont des p’tites gueules bien sympathiques !

En rejoignant le Label, le responsable du lieu peut choisir l’une des options suivantes (ou toutes à la fois !).

  • Sensibilisation: affichage d’une ou plusieurs affiches. Voici quelques exemples (d’autres à venir bientôt !) :

Cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger les affiches :

  • Espace préservé: création d’un espace sans smartphone. Une table, une salle, un endroit du lieu, etc. Mise à disposition de chevalets « Réservé aux yeux levés ! ».

En cours de fabrication

  • Temps préservé : organisation de moments réguliers de déconnexion : une soirée, une journée, etc. Exemple : « les mardis sans smartphone » : pas de smartphone dans le bar, les boissons 1€ moins chères.
  • Esprit libre. Option consigne, dans laquelle les gens peuvent laisser leur téléphone en toute sécurité et le récupérer à leur sortie ou en cas de besoin. 

Disponible début 2019. En cours de fabrication

  • Ambassadeurs. Organiser un événement régulier avec l’un des ambassadeurs du collectif. Le réseau Lève Les Yeux ! est constitué d’ambassadeurs artistes (musiciens, dessinateurs, etc) qui relaient le message du collectif. L’organisation d’un événement régulier permettant de promouvoir leurs travaux fait partie des actions possibles !
  • Et toute autre idée inventive, sympathique et non agressive visant à transmettre le message de sensibilisation sans pour autant juger ou stigmatiser, l’idée étant de convaincre avec bienveillance ! Pour un restaurant, cela peut être par exemple d’inscrire une mention sur le menu ! 

Autre exemple : ce restaurant modèle Le Petit Jardin, à St Guilhem dans l’Hérault, dont le patron siffle et distribue des cartons jaunes et rouges lorsque l’on regarde son smartphone, (cliquer ici pour écouter l’émission de France Inter à son sujet !)

« Lève les Yeux ! » proposera également des autocollants, des badges, des goodies (sous-bock par exemple), avec le souci de la durabilité, de la proximité, de la transparence des partenaires et du partage équitable des revenus.

Le macaron

Une fois la charte et l’action engagée, un macaron autocollant est offert au responsable du lieu pour être affiché de façon visible à l’entrée du lieu concerné.