Loading...
Manifeste 2018-04-14T22:24:03+00:00

Y VOIR CLAIR…

En moins de 5 ans, l’humanité a transformé ses gestes quotidiens. Elle s’est mise à baisser la tête pour regarder son téléphone intelligent. Un tel bouleversement ne va pas sans conséquences.

A première vue, les bénéfices liés au pouvoir d’Internet dans la poche sont immenses. L’évidence, c’est la compression du temps, qu’on pourrait considérer comme un gain, ou comme une dangereuse « accélération »[1].  Ce sont aussi des possibilités infinies de « connecter » avec ses proches ou avec de nouvelles personnes, de s’informer sur à peu près tous les sujets.

Mais en arrière-plan des effets pervers commencent à émerger, qu’un certain nombre de chercheurs – tels que Cherry Turkle dans « Reclaiming Conversation[2] » – et qu’un grand nombre d’artistes voire de pouvoirs publics se mettent à appréhender : perte d’empathie, déconnexion de la réalité, baisse de la capacité de concentration et d’attention, isolation croissante et, pour les plus jeunes, des effets encore difficiles à mesurer mais dont on peut craindre le pire.

Au bout du compte, nous croyons qu’une forme de « révolution anthropologique » est en cours, à un rythme extrêmement rapide, dans laquelle les humains se dépouillent peu à peu de facultés cognitives fondamentales.

L’aube active

→ Rassembler l’information existante et la diffuser
→ Créer un site pour fédérer une communauté
→ Financer des projets artistiques de sensibilisation

Le jour fertile

→ Nouer des partenariats avec des partenaires aux « yeux levés »
→ Sensibiliser des leaders d’opinions
→ Participer à l’établissement de normes et de règles liées à l’usage des smartphones

… POUR MIEUX LEVER LES YEUX

Tout le monde a en tête ces scènes de restaurants ou de parcs – sans même parler des transports – où des amoureux, des amis, des familles, sont ensemble mais ne se parlent pas, ne se regardent pas, pour être en fin de compte ensemble sans l’être. La plupart d’entre nous ont un jour été cet amoureux, cet ami, ce parent.

Précisons ici d’emblée que ce projet n’est pas « anti » quoi que ce soit. Il ne s’agit pas de « combattre les smartphones », encore moins internet, et évidemment pas le progrès technique. Il serait aussi vain qu’inepte de nier les innombrables bénéfices qu’ils ont apporté à l’humanité. Le message que nous souhaitons porter ne s’inscrit donc pas dans un débat binaire simpliste du « pour ou contre » les smartphone, qui est nul et non avenu.

Si d’aucuns peuvent voir une forme de paradoxe dans l’utilisation d’un site internet et d’une page Facebook pour en réduire l’usage, c’est qu’ils ne voient pas qu’à l’aveugle il faut parler et qu’au sourd il faut écrire. A ceux dont l’esprit est monopolisé par la toile – à peu près tout le monde donc – il faut adresser des messages à travers cette même toile. C’est un choix discutable, une forme de contradiction inhérente à notre projet, mais nous l’assumons par pragmatisme, par souci d’efficacité.

Cela n’est pas exclusif, et nous espérons voir naître des œuvres artistiques de toutes sortes, sur tous formats, et voir plus globalement la culture toujours progresser, le savoir toujours s’étendre, les sens toujours trouver des sources d’émerveillement.

Face à ce nouvel environnement, qui ressemble chaque jour un peu plus au « Meilleur des mondes »[3] d’Aldous Huxley dans lequel le divertissement asservit une humanité consentante, nous avons décidé d’agir. Tous nous réalisons que quelque chose ne va pas, sans toutefois pouvoir le formuler correctement, car le problème n’est pas documenté, prouvé, identifié. Alors nous continuons à plonger dans l’écran, aspirés par sa formidable force d’attraction.

Pourtant, des œuvres d’art apparaissent, ici et là des initiatives sont prises, des études commencent à sortir. De plus en plus de gens se sentent concernés, s’inquiètent pour leurs enfants scotchés aux écrans.

Attristés par l’aliénation en cours, inquiets pour les générations à venir, désireux d’éveiller les consciences et d’alerter les cœurs, nous avons décidé de créer le projet « Raise Your Eyes » (Lève les yeux en français), pour que collectivement, nous levions les yeux.

Notre ambition est aussi modeste qu’immense. D’une certaine manière, il s’agit d’un défi à l’échelle de la civilisation mondiale, de l’humanité. Se perdra-t-elle dans une modernité technologique qui l’aliène ? Ou parviendra-t-elle à la dompter, à garder le contrôle et à s’épanouir ?

Nous voulons infléchir le cours de l’histoire en ce sens. Modeste, car à court terme nous n’envisageons rien d’autre qu’une plateforme internet pour fédérer une communauté, rassembler l’information existante et la diffuser. S’il y a du répondant, de l’adhésion, alors nous continuerons, pas à pas, collectivement, notre marche vers l’infiniment ambitieux.

© photographie par Warren Wong

Le lendemain qui chante

→ Faire évoluer les usages vers une pratique plus responsable des écrans, et des smartphone en particulier auprès d’un maximum de gens : réduction du temps passé, sélectivité des applications utilisées,  règles spécifiques pour les enfants, diffusion et acceptation de nouvelles normes sociales.

Le rêve aux yeux ouverts

→ Réduire les impacts négatifs des smartphones sur l’humanité

Intéressé(e) ?

N’hésitez pas à nous rejoindre en remplissant le formulaire et en signant le manifeste

Je signe !

Contactez nous !

Je signe le manifeste Lève les Yeux !
Je souhaite recevoir la charte pour être labellisé