Lève les Yeux ! est une association loi 1901 à but non lucratif fondée en juin 2018. Nous luttons contre la dépendance aux écrans, et en particulier aux smartphones, par la reconquête de l’attention et la promotion de la déconnexion. Nous sommes présents dans plusieurs villes de France et nos principales zones d’intervention sont Marseille, Paris, et leurs environs.

Notre assemblée générale annuelle a lieu au mois de juin. Le conseil d’administration se réunit plusieurs fois par an, et des réunions de Bureau se tiennent chaque mois pour les affaires courantes. Nous organisons aussi des réunions informelles tous les deux mois dans l’un de nos lieux labellisés, pour discuter le temps d’une soirée déconnectée ! 

Nos statuts sont accessibles ici

Conseil d’administration

Thomas Hugues, co-président. 

Florent Souillot, co-président et co-fondateur.
Responsable du numérique chez GallimardFlammarion

Maxime Louis, trésorier. 

Fanny Morère, secrétaire.
Chargée de production de projets artistiques et culturels. 

Maria Fernanda Forrero
Coordinatrice du programme Développeur Web chez Konexio
Antoine Mestrallet

Co-fondateur d’hérétique

Arnaud Mispolet
Pierre Marneffe
Fondateur de Mob Box

L’équipe de Lève les Yeux !

Yves Marry, délégué général et co-fondateur.

A Marseille, Léa Maï Abuissa, facilitatrice en intelligence et création collective.

À Paris, Maryse Gayet,
travailleuse sociale et sculpteuse.

À Paris, Elsa Jauberty,
comédienne et metteuse en scène. 

À Marseille, Léo Derivot,
photographe et vidéaste.

A Marseille, Sarah Limorte, professeure de yoga

À Nice, Vincent Gambardella,
formateur en communication.

L’année en chiffres (juin 2020 à juin 2021)

Cette année, marquée par le Covid, s’est traduite par une réduction notable des participations à des évènements, une mise en pause forcée du « Label », et un impact certain sur la vie interne, en limitant drastiquement les rencontres « réelles ». Sur le front des activités, Lève les yeux a toutefois continué à se développer avec la mise en œuvre des premiers projets d’ateliers subventionnés, et donc une hausse massive du nombre d’ateliers à Marseille, la continuation du plaidoyer et l’obtention de moyens financiers qui lui donnent une perspective de long terme.

0
adhérents
0
adhérents abonnés à notre veille hebdomadaire
0
abonnés à notre lettre bimensuelle
0
visiteurs sur notre site
0
intervenants
0
ateliers de sensibilisation
0
parents formés
0
jeunes formés